Annonces

Partenaires

Rechercher


Annonces

32 visiteur(s) en ligne
Aujourd'hui : 24

Unihorse > Articles, tests, cours > Les mashes






  >> Sommaire :  >>

Les mashes

>> Auteur : Miss Tralala

Commentaires




Les mashes




Les chevaux aiment beaucoup le goût du mash. Distribué une à deux fois par semaine, un jour de repos ou de travail léger, il améliore le bien-être et le moral de votre monture et lui flatte les papilles. Son aspect est tout de même appétissant et il possède des vertus digestives et hydratantes qui font de lui l'aliment réconfortant numéro un, particulièrement adapté après un transport ou un changement d'écurie (et donc de compagnie). Il convient également dans les extrêmes du climat : lorsqu'il fait particulièrement chaud, ou particulièrement froid.

Il existe des préparations de mash dans le commerce qui sont très agréables à préparer, on doit juste les mélanger à de l'eau tiède. Seulement, elles sont en général assez coûteuses. Pour un dépannage, c'est très pratique, et on les trouve dans les selleries ou chez les revendeurs de fourrages.
Voici quelques idées pour nos cuisiniers !



Recette classique :



Image: mashclassique.jpgIngrédients :
Un litre (ou 500 à 800 grammes) d'orge entière (ni concassée, ni éclatée)
Une bonne poignée de graine de lin
Deux cuillerées à soupe de gros sel
Deux litres de son
Deux ou trois carottes et pommes.



Versez dans une grande casserole le litre d'orge entière et la poignée de graine de lin. Ajoutez deux cuillères à soupe de gros sel fin de cuisine (soit environs vingt grammes). Couvrez ensuite largement les graines d'eau et portez à ébullition. Puis, laissez cuire à feu très doux pendant deux bonnes heures.

Une fois la cuisson terminée, versez les deux litres de son dans votre récipient et mélangez vigoureusement. La totalité du son doit être correctement mouillée : s'il n'y a plus assez d'eau, n'hésitez pas à en rajouter de l'eau tiède ou froide dans la casserole car les graines d'orge et de lin doivent être bien molles et suffisamment imbibées. Cela permettra en même temps de refroidir le mélange.

Petit plus : Vous pouvez directement verser de l'eau chaude sur les graines pour gagner du temps : ensuite, vous couvrez le récipient et laissez mijoter : les grains vont progressivement ramollir grâce à la chaleur de l'eau.


Ajoutez ensuite les pommes et les carottes coupées. Les chevaux adorent leur goût sucré et leur côté rafraîchissant, en plus, elles apportent aussi des vitamines.. Les carottes doivent être coupées en grosses rondelles et les pommes en quartiers avant de les verser dans le reste de la préparation.

Laissez bien refroidir, ou au moins tiédir : si le mash est trop chaud, votre cheval risque de se brûler et de beaucoup moins apprécier... Pour trouver la bonne température, vous pouvez mettre votre main dedans : si vous pouvez l'y laisser sans vous brûler, c'est que c'est prêt !

Recette n° 2 :



Cette recette convient particulièrement aux chevaux ayant la diarrhée ou d'autres problèmes similaires.

Ingrédients : Image: mashclassique2.jpg 500g d'orge entière (ni concassée, ni éclatée)
Une bonne poignée de graine de lin
Deux cuillerées à soupe de gros sel
Deux litres de son
Deux ou trois carottes et pommes.
500g de riz

Versez dans une grande casserole les 500g d'orge entière et la poignée de graine de lin. Ajoutez deux cuillères à soupe de gros sel fin de cuisine (soit environs 20g). Couvrez ensuite largement les graines d'eau et portez à ébullition. Puis, laissez cuire à feu très doux pendant deux bonnes heures. Au bout d'une heure trente de cuisson, vous rajouterez le riz, pour qu'il cuise la dernière demie-heure avec le reste de la préparation.

Une fois la cuisson terminée, versez les deux litres de son dans votre récipient et mélangez vigoureusement. La totalité du son doit être correctement mouillée : s'il n'y a plus assez d'eau, n'hésitez pas à en rajouter de l'eau tiède ou froide dans la casserole car les graines d'orge et de lin doivent être bien molles et suffisamment imbibées. Cela permettra en même temps de refroidir le mélange.

Petit plus : Vous pouvez directement verser de l'eau chaude sur les graines pour gagner du temps : ensuite, vous couvrez le récipient et laissez mijoter : les grains vont progressivement ramollir grâce à la chaleur de l'eau.


Ajoutez ensuite les pommes et les carottes coupées. Les chevaux adorent leur goût sucré et leur côté rafraîchissant, en plus, elles apportent aussi des vitamines... Les carottes doivent être coupées en grosses rondelles et les pommes en quartiers avant de les verser dans le reste de la préparation.

Laissez bien refroidir, ou au moins tiédir : si le mash est trop chaud, votre cheval risque de se brûler et de beaucoup moins apprécier' Pour trouver la bonne température, vous pouvez mettre votre main dedans : si vous pouvez l'y laisser sans vous brûler, c'est que c'est prêt !


Recette n° 3



Cette recette convient surtout pour les chevaux maigres.

Image: mashclassique3.jpgIngrédients :
500g d'orge entière (ni concassée, ni éclatée)
Une bonne poignée de graine de lin
Deux cuillerées à soupe de gros sel
Deux litres de son
Deux ou trois carottes et pommes.
500g à 1Kg de maïs


Versez dans une grande casserole les 500g d'orge entière et la poignée de graine de lin. Ajoutez deux cuillères à soupe de gros sel fin de cuisine (soit environs 20g) et votre portion de maïs. Couvrez ensuite largement les graines d'eau et portez à ébullition. Puis, laissez cuire à feu très doux pendant deux bonnes heures.

Une fois la cuisson terminée, versez les deux litres de son dans votre récipient et mélangez vigoureusement. La totalité du son doit être correctement mouillée : s'il n'y a plus assez d'eau, n'hésitez pas à en rajouter de l'eau tiède ou froide dans la casserole car les graines d'orge et de lin doivent être bien molles et suffisamment imbibées. Cela permettra en même temps de refroidir le mélange.

Petit plus : Vous pouvez directement verser de l'eau chaude sur les graines pour gagner du temps : ensuite, vous couvrez le récipient et laissez mijoter : les grains vont progressivement ramollir grâce à la chaleur de l'eau.


Ajoutez ensuite les pommes et les carottes coupées. Les chevaux adorent leur goût sucré et leur côté rafraîchissant, en plus, elles apportent aussi des vitamines... Les carottes doivent être coupées en grosses rondelles et les pommes en quartiers avant de les verser dans le reste de la préparation.

Laissez bien refroidir, ou au moins tiédir : si le mash est trop chaud, votre cheval risque de se brûler et de beaucoup moins apprécier' Pour trouver la bonne température, vous pouvez mettre votre main dedans : si vous pouvez l'y laisser sans vous brûler, c'est que c'est prêt !







Comme vous le voyez, nous n'avons finalement pas besoin d'être de bons cuisiniers pour faire de bons mashes... Et plaisir à notre animal préférée !


By Miss Tralala

Poster un commentaire
Pseudonyme :
Mail (facultatif) :
Titre du commentaire :
   
Hauteur de la zone de saisie :     ||         ||     Uploader une image

code_image

Changer le code

Surveiller les réponses

Aucun commentaire

Soyez le premier à commenter cet article !